NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     AFRIQUE  |    

Christian Kaboré en tête à tête avec Emmanuel Macron à l’Elysée

Par La Rédaction - 18/12/2018

Ils se sont rencontrés en fin d’après-midi ce lundi 17 décembre 2018 au Palais de l’Elysée

    © (c) Droits réservés
La signature de deux accords de coopération entre le Burkina Faso et l’Agence française de développement (AFD) dans les secteurs de l’eau et de l’énergie ont couronné cet échange entre les deux hommes d’État.
Emmanuel Macron a remercié Roch Marc Christian Kaboré pour cette visite officielle dont l’objectif est le renforcement de la coopération entre les deux Etats, et le point sur les engagements pris à Ouagadougou en novembre 2017. Selon le président Macron, la situation sécuritaire dans la sous-région ouest-africaine et la présidence du G5 Sahel, qui sera assurée par le Burkina Faso en début 2019, ont été au centre des échanges. « J’ai rappelé au président Kaboré mon engagement personnel et celui de la France à soutenir les pays du G5 Sahel dans le combat contre le terrorisme. Un soutien financier que nous avons déjà honoré et un engagement aussi à travers la force Barkhane », a indiqué le président Macron dans son adresse face à la presse.
Outre la question sécuritaire, celle liée au développement a été aussi au menu des échanges entre les deux présidents. « J’avais affirmé au président du Faso ma volonté d’accompagner le développement au profit des populations des régions du Nord, du Sahel et de l’Est. En accord avec le Plan d’urgence pour le Sahel (PUS), l’Agence française de développement investira près de 50 millions d’euros supplémentaires dans les régions concernées en 2019 », a indiqué le président français.

Évoquant ses engagements pris à Ouagadougou en novembre 2017, Emmanuel Macron a indiqué qu’ils ont été tous respectés. Il s’agit entre autres, selon lui, du déclassement des archives françaises sur le dossier Thomas Sankara et la construction de la maison la Ruche à Ouagadougou au profit de la jeunesse burkinabè. Le président français a rassuré son hôte que son pays sera toujours un partenaire du Burkina Faso dans sa quête d’un mieux-être pour sa population.
Le président du Faso, qui s’est réjoui du renforcement de la coopération entre les deux pays au fil du temps, a appelé à une synergie d’actions autour du G5 Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il a souhaité que le Burkina Faso puisse bénéficier de l’appui de tous les acteurs, dans le cadre de la présidence du G5 Sahel qu’il doit assurer en début 2019. Le président a salué les efforts du président français qui a honoré tous ses engagements pris vis-à-vis du peuple burkinabè lors de sa visite à Ouagadougou.
En outre, le chef de L’État a plaidé pour que la France s’engage à accompagner le FESPACO dans l’organisation de son cinquantenaire à venir.

Direction de la communication de la présidence du Faso
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

La première édition du Festival de la bande dessinée de Ouagadougou 3 au 5 mars 2013
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUFASO.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDF

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé