DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Crise malienne: IBK a raison de se méfier de la médiation de Blaise Compaoré

Par Baba SANGARÉ-Source: Nouvel Horizon - 03/09/2014

Dans son édition N°285 du 10 août 2014, notre confrère du Burkina Faso, “L’Évènement” a fait de fracassantes révélations sur les réseaux mafieux au haut sommet de l’État burkinabé

Des réseaux mafieux impliquant des personnalités de premier plan de la scène burkinabé et des rebelles touaregs maliens, qui bénéficient du “gîte et couvert” au frais de la République” (sic) Burkinabé. Selon le confrère, c’est “chef d’état-major de la présidence” du Faso, le Général Gibert Dienderé qui est l’homme des rebelles touaregs maliens et des djihadistes du Sahel, avec lesquels il ferait des “des affaires lucratives, notamment avec des relais, qui auraient des magasins pirates à Markoye, non loin de Gorom-Gorom.”
    © malijet.com
Le confrère affirme que c’est justement grâce à la proximité du Général Gibert Dienderé avec les rebelles touaregs maliens que “c’est lui qui a été informé avec précision du lieu de la chute de l’avion d’Air Algérie, en territoire malien”. Le journal Burkinabé ajoute que “le général a expliqué que seuls les réseaux burkinabè marchent en ces lieux, c’est pourquoi il a été informé. C’est peut-être vrai. Mais à Gossi, les maliens là-bas, téléphonent bien avec les opérateurs maliens et non burkinabè. C’est pour les observateurs une indication supplémentaire de la connexion Burkinabè avec les acteurs dans la région.

Gilbert Diendéré maitrise parfaitement les dédales des groupes en action dans cette partie du Mali. Les mauvaises langues pensent même qu’il en profite pour des affaires lucratives, notamment avec des relais, qui auraient des magasins pirates à Markoye, non loin de Gorom-Gorom. L’essentiel du dossier Mnla, Mujao, Ansar dine et même Aqmi, par des vitrines fréquentables qui ont « gîte et couvert » au frais de la république est détenu par Gilbert.”

Le chef d’état-major de la présidence aurait l’oreille du Président Blaise Compaoré, qui lui accorderait beaucoup de confiance. Notre cobfrère précise que “le général Gilbert Diendéré, dont on dit régulièrement qu’il n’a pas le soutien de la troupe, reste malgré tout le pivot du régime construit par Blaise Compaoré. C’est le sécurocrate du régime. Il a été au début du régime. Le jour du 15 octobre, des sources concordantes affirment qu’il était sur les lieux de l’assassinat de Thomas Sankara. C’est lui qui a prévenu Blaise Compaoré quand le “job” a été fait. Il a été par la suite mêlé à toutes les évolutions malheureuses du régime, notamment l’élimination de Jean Baptiste Lingani et de HenriZongo.”

“Des affaires lucratives” avec la rébellion qui se nourrit, cela est connu, de prises d’otages, de traffic de drogues et d’armes. C’est bien là des accointances graves de conséquences, et pour le Burkina et pour reste de la sous-région, qu’entretient une si importante et influente personnalité de premier plan du Faso. Au vu et au su de tout le monde. Une personnalité du premier cercle du pouvoir Burkina bé. IBK a donc raison de méfier de la médiation de Blaise Compaoré.
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldufaso.com
  • Journaldufaso.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

La première édition du Festival de la bande dessinée de Ouagadougou 3 au 5 mars 2013
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUFASO.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDF

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé