DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Crise malienne : Quand Blaise Compaoré achète sa médiation !

Par Oumar KONATE- Le prétoire - 08/07/2014

Le Président du Burkina Faso Blaise Compaoré savait que sa médiation dans la résolution de la crise malienne était mal perçue par les Maliens.

Dans les coulisses de la visite du Président burkinabè, du 30 juin au 1er juillet au Mali, les billets de banque ont beaucoup circulé. Comme pour dire que la vraie motivation de sa visite était de faire adhérer les Maliens à sa médiation à travers la distribution de l’argent. Comme l’atteste son accueil glacial par la population malienne, le Président du Burkina Faso Blaise Compaoré savait que sa médiation dans la résolution de la crise malienne était mal perçue par les Maliens. Il fallait donc user de subterfuges, y compris les moyens financiers.
    © autre presse
    Le président Compaoré à Bamako
Décidément, le Président Compaoré connait le point faible de la plupart de nos compatriotes. Depuis les accords de Ouaga I et II, où la présidence du Burkina prenait en charge les «perdiems» de certains participants, Blaise Compaoré a su mesurer le goût que certains Maliens ont pour l’argent.

En effet, ces derniers temps, les médiateurs dans la crise malienne se multiplient et se neutralisent. Parmi ces nombreux médiateurs dont l’Algérie et le Maroc, le médiateur burkinabè est le plus contesté. Et pourtant, il compte bien rester en lice par la bénédiction de la Cedeao. Pour y parvenir, il se bat comme un beau diable. C’est ainsi qu’il a effectué une visite de charme au Mali avec des mallettes d’argent.

Selon certaines indiscrétions, avant d’aller voir ses compatriotes à l’Office du Niger, Blaise Compaoré a gracieusement offert des enveloppes contenant chacune 200.000FCFA à de nombreux leaders religieux et notabilités de Bamako.

Outre ces derniers, certains proches collaborateurs de la présidence de la République auraient aussi eu leur part de la «largesse» présidentielle. Chacun a eu une enveloppe à la dimension de son rang ou de son grade.

Aux dernières nouvelles, il nous revient que certains bénéficiaires du «philanthropisme» de Compaoré sont déjà en campagne pour embarquer le maximum de Maliens dans le «bateau» du président du Burkina Faso.
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldufaso.com
  • Journaldufaso.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

La première édition du Festival de la bande dessinée de Ouagadougou 3 au 5 mars 2013
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUFASO.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDF

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé